Essai : DS4

J’aime beaucoup découvrir les voitures et surtout m’apercevoir que j’ai une façon assez personnelle de définir ce qui la caractérise.

La DS4 est bien designée et bien équipée. Cependant, pour une voiture premium de ce gabarit, je ne la trouve pas aussi séduisante que sa petite soeur, la DS3. Pourtant avec le chrome, les poignées arrières cachées, bicolore, un intérieur plutôt chic, on part sur une base assez solide pour toucher mon petit coeur… Presque !

Ne vous méprenez pas, j’ai aimé l’avoir plusieurs jours rien qu’à moi. Mais si le design extérieur me paraît moins branché et fun que DS3, l’intérieur, lui était sympa et confortable. Une mention spéciale au pare-brise panoramique avec possibilité de lever ou baisser chaque pare-soleil pour avoir plus ou moins de lumière naturelle à l’avant.

Pourquoi dis-je que j’ai mon langage ? Les sièges m’ont rappelée la forme des scoubidous, alors qu’il y a un terme technique et officiel (siège bracelet) pour les nommer. Restons sur ces sièges, et pardon pour cette forme de langage pas soutenu pour un sou, mais la VAAAAAACCCHHHEE des sièges massants ET chauffants ? Bonheur, chaleur, rraaahhhh !!! Il faut ça dans toutes les voitures ! Non, parce que le truc à boules qu’avait mon grand père, c’est tout de même bien moche et voyant (pardon pour ceux qui en possèdent encore, et bisous).

Les prises 12V, merci DS, je ne sais pas où sont passés mes adaptateurs de chargeurs portables, et une vraie prise, y’a pas mieux ! Bon, faut juste penser à prendre la totalité de votre chargeur, mais si après vous n’avez pas de tête, laissez un post-it dans la voiture pour vous aider.

Pour mon expérience de roulage, sans être un gros kiff, cette voiture est agréable à conduire, mais pas une reprise dingue sur l’autoroute ou sur le périph en cas de besoin – où tester ça ? Porte de Sèvres. Moins de 100 m pour s’intégrer sur le périphérique. Entre ceux qui entrent et ceux qui sortent, il faut vite calculer pour accélérer et se caler à gauche s’il n’y a pas de bouchon. Là, si vous appuyez sur l’accélérateur et que ça met une plombe à réagir, vous pouvez vous poser des questions…

C’était pas super simple pour mon petit de grimper à l’arrière, et si je suis désormais équipée du rehausseur peu encombrant et simple à installer, je n’ose pas imaginer la galère pour mettre un tout petit dans un siège auto. Sinon, il a adoré l’accoudoir central et la trappe à skis (même si il a peu de chance d’aller au ski avec moi ce petit !).

La taille du coffre est généreuse (360 L). Si je peux me permettre un conseil, un accessoire utile pour vous qui vous farcissez les courses, le filet sous lequel vous mettez les sacs pour qu’ils évitent de se balader de gauche à droite en déversant leurs contenus dans le coffre, prenez le s’il est proposé en option !

Il manquait sur mon modèle (So Chic PureTech 130, boîte manuelle, blanc nacré/bleu) tout l’attirail qui m’emm… à bipper en permanence dans une voiture pour attirer mon attention en permanence. Justement, ça m’a manqué en fait ! Le GPS c’est bien, mais une vraie caméra de recul, c’est encore mieux. On s’habitue aux petits luxes.

Vous l’avez donc compris, dans la gamme DS, je préfère la DS3 mais j’attends impatiemment de tester la DS5 ! 😉




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre