ds-5

La voiture française culte du moment

A la maison, j’ai un amateur de voitures cultes… Sa dernière crise consiste à acquérir les trois modèles français récemment disparu du marché et emblématiques des années 2000. Pour une somme autour de 30 000 euros, il est possible de garer chez soi une Citroën C6, une Renault Avantime et une Renault Laguna Coupé. Je ne vous raconte pas la tête des voisins si les trois arrivent d’un coup.

Ma réponse est simple : quel modèle français prendra la suite de ces trois anciens vaisseaux amiraux ? Car autant jouer avec un coup d’avance pour profiter des 100 000 premiers kilomètres, au lieu de prendre possession d’un véhicule qui a déjà dix ans et plus de 100 000 bornes dans les roues.

Je crois que seule la DS 5 sort vraiment du lot. L’Avantime, la C6 et la Laguna Coupé jouaient sur des registres assez décalés par rapport aux vedettes, souvent allemandes, dans leurs segments respectifs (si l’on peut estimer qu’il existait un segment pour l’Avantime à l’époque).

La DS 5 joue ce rôle aujourd’hui. C’est typiquement français. N’importe qui dira que les productions allemandes (toujours) seront plus compétitives dans de nombreux domaines. Mais comparer une DS 5 à une Audi A4, une BMW Série 3 ou une Mercedes Classe C, c’est comprendre qu’il existe une réelle distinction.

Partons sur une berline haut de gamme DS 5 avec une finition Sport Chic pour profiter de la déclinaison Hybrid 4×4 avec la boîte ETG6 (avouez que c’est singulier) et une teinte Bleu Encre nacrée en option… A l’intérieur, le pack cuir Nappa noir basalte métallisé avec la finition « bracelet de montre » qui a tant fait pour les habitacles des DS.

Hybrid Diesel, ETG6, sièges bracelet, premier modèle d’une nouvelle marque fondée sur l’héritage de la culte DS, il n’est vraiment pas possible de trouver un véhicule plus singulier sur le marché français de 2017.

Pour ceux qui ne sont pas à la recherche de la version ultime de la DS 5, les tarifs débutent à 31 900 euros avec un moteur Diesel BlueHDi de 120 chevaux muni du Start & Stop avec une boîte de vitesses manuelle dans une finition Business qui propose déjà tout ce dont on peut avoir besoin sans faire appel à des dizaines de packs d’options comme chez d’autres marques.

Moi, je parie vraiment que cette DS 5 deviendra un objet de collection pour les prochaines générations… On en reparle dans trente ans !




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Charles

    Bonjour
    Perso, si je devais investir dans une voiture neuve pour la garder dans un but « collector » je pencherais bien pour la nouvelle Alpine dont les premiers modèles vont être livrés prochainement.
    Pour plusieurs raison:
    La première étant que ce sera a coup sur un véhicule culte unique dans la production française (coupé sport, essence, exclusif).
    La deuxième, parce c’est une trés belle auto et qu’elle ne sera pas diffusée a des millions d’exemplaire.
    La troisième, parce que j’ai peur que ce soit une des dernières autos « conventionnelle » Moteur essence, boite de vitesse… heu…volant… que l’on pourra conduire. 🙁


Laisser un commentaire