toyota-yaris-cacharel-6

Editions limitées et séries spéciales « filles »

Je n’aime pas dire qu’une voiture est féminine ou qu’elle est masculine. Il s’avère que bien des voitures pensées pour les femmes ne me plaisent pas. En ce moment, j’essaie une auto dont le partenariat avec une grande maison de couture française est totalement à l’intention des femmes.

Dans l’absolu, une série limitée, c’est l’occasion de repenser un modèle déjà existant pour attirer de nouveaux clients et continuer de faire vivre la voiture.

Après, qu’une marque décide d’axer une édition spéciale pour les femmes ne m’interpelle pas plus que ça. Ca ne me choque pas non plus. Il me semble qu’il y a de la demande pour des versions nouvelles et différentes, pour qu’on puisse avoir une voiture qui est « presque » comme celle du voisin, mais pour laquelle on a claqué un peu plus de fric pour qu’un nom apparaisse dessus.

J’ai eu l’occasion de tester une Micra Lolita Lempicka et une Coccinelle Couture. De là à dire que ce sont des voitures pour femmes… Non. En revanche, je connais pas beaucoup de mecs dans mon entourage qui seraient prêts à acheter une voiture dont le nom d’une marque apparaisse dessus et fasse immédiatement penser aux femmes.

Le problème ne vient pas du tout de la voiture ou de la façon dont elle équipée. C’est plus un souci d’étiquette. Lolita Lempicka fait des parfums pour femmes en très grande majorité, et le seul qui existe pour hommes, on ne peut pas dire qu’une grosse publicité soit faite pour le vendre. Pour la Cox « Couture », le terme désigne l’univers de la mode. Et la mode est destinée aux femmes principalement, même si, bien entendu, les hommes ne se baladent pas à poil dans les rues, il existe beaucoup, BEAUCOUP, plus de magazines de mode féminins que masculins. De même, si vous regardez les chaînes de mode, on vous passe des défilés féminins en très grande partie. C’est moche, mais c’est comme ça. Loi de l’offre et de la demande, je suppose.

Ca m’a donné l’idée de ce petit billet récapitulatif des séries qui sont sorties pour plaire aux femmes.

Voici donc une petite liste :

  • Citroën AX Air France Madame. Là, avec le mot « Madame » dedans, c’est dur de faire « pire » en terme d’étiquette. Ce modèle a été produit à un peu plus de 4 000 exemplaires entre 1988 et 1989.

citroen-ax-air-france-madame

  • Toyota Yaris Cacharel. La Maison Cacharel est connue depuis des décennies pour habiller les femmes et avoir révolutionné la mode avec un simple chemisier. Ils sont connus pour mettre des fleurs un peu partout sur des tissus pastels. La Yaris n’y a pas échappé. Lors de la présentation de la voiture, en dehors des chefs de chez Toyota et de Jean Bousquet, patron de Cacharel, il n’y avait quasiment que des femmes. La voiture est sortie à 530 exemplaires en 2015.
  • Fiat 500 « La petite robe noire by Guerlain ». Une robe ! Allez hop, les mecs, on dégage. En dehors de Jean-Paul Gaultier, qui porte la jupe magnifiquement, je n’ai jamais vu un mec porter une robe ou une jupe. Cette édition est sortie en 2014 à 250 exemplaires.
Fiat 500 La petite Robe noire by Guerlain

Fiat 500 La petite Robe noire by Guerlain

  • DS3 Inès de la Fressange Paris. Inès prête son nom à ce modèle en 2015. Sur le site de Citroën, on peut encore lire : Inès de la Fressange Paris  » icône française de la mode et du chic, la marque propose une large gamme de produits essentiels dans la vie d’une femme, du prêt-à-porter à la décoration d’intérieur ». Là aussi, il s’agit d’une série spéciale.
  • Peugeot 106 Inès de la Fressange. Encore ! En 1996, Peugeot a vendu ce modèle en 2 mois, je n’ai donc pas le nombre exact d’exemplaires, mais il semble qu’elle se soit surtout vendue à Paris. Très franchement, si elle porte le nom d’une femme, cette voiture ne leur semblait pas être exclusivement dédiée. Le tissu intérieur « Prince de Galles » et l’extérieur vert est loin d’être « féminin ». On est loin des pastels. Inès avait elle compris qu’il n’y a pas que le rose qui plaît aux femmes ?
  • Peugeot 107 Envy. Cette série spéciale de 2012 vous offrait – accrochez-vous – une boîte à gants fermée ! Hé, c’était la seule de la gamme à proposer ça.
  • Renault Twingo Mauboussin. Le célèbre joaillier s’est allié à la marque au losange en 2012 pour proposer une version (très – trop) clinquante. En bonus à l’achat, la montre pendentif.

twingo-mauboussin

  • Nissan Micra Marie-Claire. Marie-Claire étant un « magazine féminin de mode et de beauté » (c’est pas moi qui le dit, c’est leur site). Donc voilà… C’était une série spéciale en 2007, pas une édition limitée. Elle a des équipements plus fournis que sa mère, mais ça ne se voit pas au premier coup d’oeil. Seul le badge « Marie-Claire » à l’arrière rappelle le partenariat.
  • Suzuki Swift Biba. Là aussi, il s’agit d’un partenariat avec un magazine féminin. Cette série a été limitée à 500 exemplaires en 2015. Ô joie pour les clientes du modèle, un an d’abonnement était offert…

Et maintenant, le grand vainqueur : le magazine Elle qui mange à tous les râteliers et que les constructeurs se sont, semble t-il, arrachés. Au moins 3 voitures portent la griffe de l’hebdomadaire « de mode créé par les femmes pour les femmes ».

  • Volkswagen Polo Elle : 1500 exemplaires en 2007. Pour un euro de plus, on vous offrait un téléphone. Et pas n’importe quel téléphone, le Glamphone N3 (pppfff ce nom) élaboré par Elle et Alcatel.
  • Ford Focus Elle : 2000 exemplaires pour la Grande-Bretagne en 2002.
  • Peugeot 1007 Elle : je n’ai pas le nombre d’exemplaires proposés ou produits. C’était un modèle pour le marché belge.

J’ai lu pas mal d’articles sur des sites féminins qui semblent ravis de ces séries spécialement conçues « pour nous, les femmes ». Rassurez-vous messieurs, vous avez le droit de les acheter pour vous, rien ne vous en empêche (manquerait plus que ça) et les filles, si vous aimez une série pour mecs (genre la Fiat 500c GQ) ne vous gênez pas 😉

Merci au site aebergon.perso.neuf.fr qui est une petite mine d’or sur les séries et éditions limitées !




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre