marine-pidoux-pilote

Harcèlement dans le sport auto : témoignage d’une pilote

Quand Thomas m’a proposée un sujet qui, selon lui, allait me parler, je pense qu’il ne se doutait pas à quel point il avait touché un point sensible.

Les mots que vous lirez plus bas ne sont pas les miens. Ils proviennent d’une femme, pilote, qui a décidé de sortir de son silence pour raconter son vécu dans un milieu d’hommes. Nous n’allons pas généraliser. Tous les hommes ne sont pas des connards qui trouvent d’une femme n’a rien à faire au volant d’une voiture qui va vite. Cependant, quelques uns réussissent à les empêcher d’assouvir leur passion.

La seule question que je me pose, c’est : « pourquoi ? ». Nous sommes en 2017, mais les mentalités n’évoluent vraiment pas. Ou alors, pas assez vite. Pas aussi vite qu’on le souhaite.

Je sais que Michèle Mouton est à la tête d’une commission à la FIA pour faciliter et valoriser les femmes dans le sport auto. Elle doit avoir un boulot monstre…

Les femmes qui rêvent de piloter sont comme les hommes, elles doivent trouver des sponsors, faire leurs preuves, s’épanouir dans ce qu’elles font. La seule différence avec les hommes, c’est qu’une femme n’ira jamais faire chier un pilote en l’humiliant, en lui barrant la route (littéralement), en menaçant, en le traitant de transexuel, d’homo…

Voici donc le témoignage de Marine Pidoux, 33 ans, de Carcassonne :

« Je roule depuis 2014 dans le championnat GT Tour qui est devenu le championnat Sprint Série cette année, j’ai commencé en Mitjet (2 L) puis en Supertourisme l’année dernière.

Je ne suis pas quelqu’un qui a beaucoup de budget, je ne peux même pas me financer moi-même. J’arrive à obtenir des sponsors parce que je passe énormément de temps à essayer d’en trouver. Je n’arrive jamais à finir vraiment mes saisons et je ne peux pas payer beaucoup d’entraînements comparé aux autres pilotes. N’ayant pas de budget casse et peu d’entrainement , cela reste difficile.

Du coup j’ai un niveau qui est pas forcément bon à côté de tout ce qui roule avec moi. J’en suis tout à fait consciente et je sais très bien que je n’ai pas un bon niveau. Mais je fais ce sport parce que je suis la plus heureuse du monde dès que je suis dans ma voiture.

Je me sens libre, épanouie et fière de ce que j’arrive à accomplir malgré toutes les embûches que je peux avoir pour trouver le financement.

Ce sport, c’est ma vie, je pense que je serais malheureuse si je ne roulais pas.

En 2013, un accident a fait que j’ai été paralysée pendant quelques mois, J’ai subi une amnésie post-traumatique qui m’a fait perdre 40 % de ma mémoire. J’ai été sacrément handicapée pendant une bonne année mais j’ai décidé de reprendre le circuit dès que mes capacités étaient suffisantes.

J’ai repris avec une certaine appréhension mais je me suis dit que la vie était courte et que c’était mon rêve. Il fallait que j’aille jusqu’au bout !

J’ai donné le maximum pour obtenir les budgets.

Et en 2014, avec une grande appréhension, j’ai repris la piste.

Je suis ultra présente sur les réseaux sociaux ce qui me permet de trouver des financements car je suis très suivie. Étant l’une des rares femmes du championnat, j’ai toujours été la cible de moqueries sur mes résultats.

C’était assez souvent mais malgré le mal que cela pouvait me faire, j’ai continué à me battre pour mon rêve.

J’aime les gens et je souhaite partager ma passion sur les réseaux sociaux afin de permettre à ceux qui n’ont pas ma chance de vivre cette aventure avec moi.

Mais cette exposition dérange. Je dérange et on me déteste.

Les menaces ont commencé à être beaucoup plus compliquées à gérer. Même si j’ai essayé de montrer mon indifférence, au fond de moi, ça faisait mal…

Les menaces ont commencé avant les courses : vandalisme sur mon auto, moqueries sur mes résultats sur les réseaux sociaux, j’étais tour à tour transsexuel, lesbienne, pute…

Imaginez que je vais sur les circuits avec mes parents…

Voici des exemples, au hasard, de ce que je recevais : « Dommage que tu n’aies pas crevé dans ton accident de kart en 2013 » « Ton kart ne t’a pas crashée la tête dommage » « Sale pute, va faire de la danse, t’es nulle » « T’es trop mauvaise, on rigole trop de te voir dernière » « Ferme ta gueule avec tes vidéos, tu ne représentes pas le sport auto »  « D’où une femme se dit pilote ? » « Ridicule » « T’es pas morte, mais un jour tu prendras un mur et on sera tranquille… »

Il y a 3 mois, j’ai subi l’enfer. Un pilote, aidé de l’un de ses amis, a commencé à se moquer de mes résultats en courses sur les réseaux sociaux. C’était des personnes que je connaissais et que j’appréciais. Comme je suis quelqu’un de gentil, je ne vois pas forcément le mal. Cependant, j’ai vu ces commentaires comme une traîtrise.

Ils me critiquent sur les réseaux mais jamais en face.

Je suis quelqu’un de très direct, du coup, j’ai osé les affronter, ce qui ne leur a pas du tout plu.

Ils ont pris ça comme un affront et c’est devenu la guerre.

On me dénigre un peu plus sur les réseaux sociaux, mais aussi devant des pilotes que j’apprécie beaucoup et devant ceux qui m’ont fait rouler aux États-Unis. Ils ont essayé de leur faire comprendre que je n’étais pas quelqu’un de fréquentable.

Puis des menaces par mail, appels anonymes dans la nuit, etc… Je n’ai plus répondu à leur attaque, et malheureusement, ça a eu pour effet de les énerver encore plus.

Il y a eu donc des créations de faux profils Facebook afin me harceler virtuellement sous de fausses identités. Je connais assez bien internet pour savoir comment cela fonctionne.

J’ai réussi à prouver que l’adresse IP venait bien de la personne qui me harcelait depuis le début.

Le harcèlement était quotidien. Maladif.

Il s’est ensuite attaqué à mes amis en leur envoyant des messages privés. Je n’étais pas loin de porter plainte.

Aujourd’hui, cela fait une semaine qu’il s’est calmé, j’espère vraiment que ça va continuer…

Cet acharnement m’a complètement détruite. Je n’arrive pas à comprendre cette méchanceté que les gens peuvent avoir. Quel bonheur ressentent-ils à lyncher une personne ? J’ai toujours été habituée à être traitée de nulle sur circuit mais que ce soit tous les jours, sur internet, ça m’a complètement démolie.

Je sais très bien que je ne suis pas la meilleure pilote mais je le fais avec amour et passion contrairement à beaucoup. Ces attitudes dans le sport auto m’ont complètement dégoûtée !

J’en suis venue à perdre toute confiance en moi à tel point que j’ai décidé de ne plus rouler dans le championnat dans lequel j’étais depuis quatre ans et que j’adorais.

Ils ont réussi à me détruire psychologiquement. J’ai supporté ce mauvais état d’esprit, anti-sportif, pendant 4 ans, mais le harcèlement intense vécu pendant 3 mois m’a achevée.

Certains font de la course automobile pour faire les beaux, d’autres font ça par pure passion, et doivent bosser dur pour y arriver, et apparemment, ces 2 catégories de personnes ne peuvent pas cohabiter sur un circuit.

Aujourd’hui je suis malheureuse, déprimée, perdue. J’ai beaucoup de peine. A cause de ces mecs, je ne verrais plus tous ceux que j’aime croiser sur les pistes, avec lesquels je travaille. Ils ne sont pas nombreux à être extraordinaires dans le sport automobile…

Un course dure 20 minutes. Vingt minutes de bonheur qui précèdent des mois de lynchage.

Il y a d’autres femmes qui subissent la même chose que moi dans ce sport, je ne suis pas la seule…« 

Chers hommes dont l’égo semble avoir été heurté par le fait qu’une fille participe aux mêmes courses que vous, je ne sais pas comment vos parents vous ont éduqués. J’ai un petit garçon à la maison et je m’efforce de lui apprendre que rien n’est impossible. Mais je lui apprends également que les filles ne sont pas forcément attirées par les poupées ou le rose. Il me voit bien plus souvent que son père au volant de voitures différentes. Dans sa tête, c’est donc acquis qu’une fille peut aimer les voitures. En revanche, pour vous, il est acquis qu’une femme qui pilote est fatalement une lesbienne. J’imagine aussi qu’une femme doit préparer le dîner, faire le ménage, le repassage, les courses, pendant que vous, vous vous grattez les couilles sur le canapé devant la tv avec votre bière ?

Ca faisait un bail que je ne m’étais pas énervée. Quand quelqu’un se démène pour faire quelque chose qui le passionne, vous n’avez rien d’autre à foutre que jalouser, envier, et tout faire pour détruire son rêve ?

Vous avez la chance que Marine ne communique pas vos noms, je n’aurai pas hésité un seul instant à les diffuser pour pourrir vos « réputations ».

Vous pouvez aussi penser que c’est une pleureuse. Dans le milieu scolaire, ce qu’elle a subi s’appelle du « bullying » et beaucoup de campagnes essaient de le dénoncer. Je suis sans pitié face aux harceleurs. Un petit tour dans un commissariat ou une gendarmerie, pour déposer une main courante, peut aller très loin. Au cas où vous liriez mon billet, sachez que j’ai déjà été victime (peu de temps) d’un anonyme (qui ne l’est pas resté très longtemps) je connais donc parfaitement les démarches pour porter plainte. Et sachez qu’il existe des cas de trolls agressifs anonymes qui ont fini au tribunal, mais bon, je dis ça, je dis rien.

Et au passage, une gameuse française très célèbre a fait arrêter son harceleur aujourd’hui.

Malheureusement, des femmes comme Marine, il y en a plusieurs, et certaines ont témoigné dans un docu vidéo. Je rappelle donc les chiffres : 5 000 licenciés par an dans le sport auto, 9% de femmes seulement. Je me demande ce qu’attend Michèle Mouton pour agir. Le but n’est plus de faciliter l’arrivée des femmes dans le sport auto, mais leur donner envie d’y rester…

Voici d’autres billets sur le thème sur sexisme dans le sport auto :

Quand Olivier Panis se moque des femmes en sport auto

Le best-of des commentaires sexistes des pilotes

Les femmes, le sport, les médias et les inégalités #BilletdHumeur

Un petit update pour les haters : plus vous partagez l’article, plus vous faites de la pub pour Marine et pour mon blog. C’est fort gentil de votre part, vous allez faire péter mes stats, mon page rank, vous rendez Marine encore plus sympathique aux yeux d’une communauté qui est déjà très nombreuse sur les réseaux sociaux ! Mais j’apprécierai encore plus que vous veniez commenter directement sur ma page Facebook ou en bas de l’article.

Toute tentative de la faire passer pour une pauvre chérie manipulatrice est vouée à l’échec. Pourquoi ? Parce qu’elle n’est pas la première à dire tout haut ce que subissent nombre de femmes dans le sport auto. Je vous conseille donc le docu « Femmes pressées » que j’ai mis en lien plus haut (ça vous fera rester un peu plus longtemps sur ma page). Et puis, comme plusieurs pilotes (bien plus célèbres que vous, genre Vettel, Hamilton, Ogier, vous connaissez ?) ont déjà eu des propos publics bien lourdingues, il ne fait aucun doute que les propos (de petits pilotes inconnus) rapportés par Marine sont véridiques.

UPDATE [23/02/2017] : Tout d’abord merci à celles et ceux qui ont pris le temps de lire ce billet, qui l’ont partagé, qui ont réagi. Le témoignage de Marine a mis le doigt sur un vrai problème dont visiblement peu de monde avait connaissance. Les victimes décident rarement de parler publiquement par peur des représailles. Vous avez été nombreux à la soutenir mais sachez que dans la foulée de la publication de l’article, des petits plaisantins ont cru bon de le partager sur leur page privée en dénigrant un peu plus Marine. C’est exactement comme lorsqu’une femme est victime de viol, beaucoup disent que c’est mérité, il fallait pas mettre de jupe, sortir seule, être jolie… Là, c’était donc la faute de Marine si elle se faisait harceler. Ces gens choisissent de faire passer la victime pour le bourreau. Et là dessus, le hommes et les femmes sont égaux dans la connerie, puisque j’ai vu des commentaires de femmes ahurissants…

posts

J’ai décidé de ne pas en rester là. Ce matin, j’ai fait suivre mon article à la FFSA (fédération française du sport auto). Hasard ou pas, la Fédé a pris contact avec Marine. Des avocats l’ont également contactée. Cette histoire ne regarde pas seulement une fille pilote, elle regarde toutes les femmes, dans n’importe quel milieu. Quel est le but de ce billet ? Le buzz ? Non. Ca n’est pas un coup de comm’ (ce que nous avons pu lire chez ses détracteurs). Un coup de comm’, ça s’organise et on tape plus haut qu’un petit blog auto féminin.

Le but de ce billet est de faire prendre conscience plusieurs choses aux gens. D’abord, qu’une femme doit parler quand elle vit cette situation. Et aux hommes, que ce type de comportement ne mène à rien. Imaginez un peu que vous ayez une fille, ou une copine, qui vive cette situation, n’auriez-vous pas envie de casser la gueule aux coupables ?

Qu’avons-nous gagné depuis la diffusion ? La chose la plus importante : l’un des harceleurs s’est excusé. S’excuser, c’est avouer. Avouer signifie que Marine avait raison. Doublement raison. Oui, elle s’est VRAIMENT faite harceler et, oui, elle a bien fait d’en parler.

Un grand merci à elle d’avoir eu ce courage et de m’avoir fait confiance <3




Il y a 90 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Didav

    Je ne peux qu’être d’accord avec ton article. On est tous unis autour d’une passion et je trouve ça dommage qu’il n’y ait pas plus de femmes pilotes. Mais quand ont voit ce que subit Marine, ce n’est pas étonnant

    • Carine

      A partir du moment où tu as des sponsors, tu as le droit de participer à la course, point. Pour moi, c’est de la jalousie, de l’envie, comme l’a vécu Danica Patrick. Faut toujours trouver un truc qui va pas « elle est trop belle » « elle est nulle » « elle est plus fine que nous, elle a donc un avantage »… Bla bla bla

      • Didav

        Je me suis mal exprimé, je disais que ça ne m’étonnait pas que les femmes soit réticentes à l’idée d’être pilote au vu des pressions subies.

        Et sponsors ou en fonds propres, femme ou homme, tout le monde à le droit de courir tant que les règles sont respectées

        • Carine

          C’est clair, on est d’accord là dessus. C’est pour ça que la commission dirigée par Michèle Mouton est censée aider l’accès au sport auto pour les femmes, mais je pense qu’une fois qu’elles y sont, il faut instaurer un code de bonne conduite (pas qu’en course). Ceci dit, même sans femmes, les hommes devraient apprendre à se tenir parfois. Y’a quelques gars qui ont la colère et le pain dans la gueule facile…

  2. Quiniou

    Hummm… comment dire,- je suis touche par cette temoinage, certes… et je suis desole que cette jeune femme a etait si mal accepter dans le milieu du sport auto… dans le discipline Historique ou je exerce depuis 1997,- je ne me suis pas heurter contre cette type de comportement. Biensur, il y’avait des difficulties, et il faillait faire mes preuvres sur le piste. C’est une univers tres masculin. je ne suis pas feministe pour un sou, meme si je revendique haut et fort mon droit de rouler… Peut-etre, dans le monde des courses historiques sont ils ( les Pilots ) plus gentleman, et plus ouverts au femmes derriere le volant… vaste et complex sujet vous avez aborder la!

    • Carine

      Pour avoir entendu Olivier Panis être d’une totale mauvaise foi en commentant une course, où il disait que Sabine Schmitz était mauvaise mais que le pilote derrière elle était bien meilleur, je ne suis plus du tout étonnée… Marine n’est pas la première à vivre cette situation, je vous renvoie au docu « Femmes pressées » dans lequel certaines dénoncent des pratiques de leurs collègues masculins.

      • Ju

        En même temps Olivier Panis n’est pas un modèle de… De quoi que ce soit. Il agressif, imbu de sa personne, hautain et parfaitement antipathique… Un connard tout simplement !

        • Carine

          Bonjour Julien, on est d’accord là dessus. Panis… Comment te dire… Quand mon fils le voit à la tv, il le reconnait et il dit : « maman, c’est lui qui tape les gens et que t’aimes pas ! ». Oui. Panis, qui est prêt à casser la gueule à un ingé de Mazda, devant la caméra de l’Equipe TV. Bel exemple d’esprit sportif.

  3. Christophe

    Bonjour,
    Venez a notre sport, la course de cote, où avec le meme budget, vous allez avoir une voiture bcp plus performante, où vous pourrez peut être faire le championnat d europe.
    Chez nous, il y a qqs femmes, dont nous sommes souvent fan. Allez voir martine hubert….. voiture performante (600kg et 400cv), des mega weekend de fête et une famille du weekend.
    A part qqs passionnés, le circuit est plus un sport d’ego qu’un sport automobile.
    Passez ce message a Marine…
    Sinon, courages

    • Carine

      Merci à vous pour ce message, je lui transmets. Je confirme, la course de côte c’est bien ! J’ai eu l’occasion d’ouvrir la route l’an passé vers Chantilly, en i8, c’est sport, ça attaque, mais bonne ambiance familiale.

      • Alain

        Course de cote

        Championnat de France des slalom

        Coupe Caterham

        … etc …

        ambiance conviviale, pas trop de prise de tête, pas trop d’enjeu (pécunier) hormis le plaisir de se surpasser
        laissez-donc le concours de celui qui a la plus grosse aux personnes qui ont besoin de ça pour exister.

  4. Aurélie pinon vurpillot

    Des sans couilles ! Quand on ne peut pas exister par son talent, on cherche à exister à coup de bassesse. C’est pas grave les mecs, on vous demande pas d’être intelligent non plus, on est bien conscientes que votre acharnement sur Marine cache inexorablement un beau gros complexe derrière (une petite b*** peut être ? Ouais c’est cru j’essaie de me mettre à votre niveau et j’avoue c’est pas facile chapeau bas !).

    Et beh vous savez quoi, rien que pour bien faire chier et après plusieurs années sans licence (ouais j’ai fait mon boulot de femmes… la bouffe, la vaisselle et 3 gosses !) ca me donne envie de resigner ! En attendant je serai ravie de venir encourager Marine sur un circuit ! Bande de veinards vous aurez deux connas*** pour le prix d’une !
    Aurélie rallyegirl et ancienne commissaire de piste (c’était pas triste non plus…)

  5. Jeremy

    Je trouve vraiment dommage d’en arriver là! vous mérite votre place dans le sport auto ! Courage pour la suite et j’espère que les mentalités vont évoluer au plus vite !

    • Carine

      Bonjour Jeremy, à partir du moment où on trouve des sponsors, on a le droit d’être sur les circuits. Dommage que tout le monde ne pense pas comme vous. Bonne journée. Carine

  6. leroy

    C est vraiment n importe quoi ce genre de réactions envers une femme qui veut simplement exercée sa passion faut il vraiment être con !excuser moi, pour en arriver a des choses pareils.Pour ma part je connais une femme pilote de rallye et cela se passe bien elle possède une r1 et croyez moi elle va bien et elle est respectée. .Je crois que MARINE doit aller plus loin et faire tomber ces hodieux personnages devant la justice , il ne faut pas quelle se laisse abattre ,et dites vous bien MARINE que tôt ou tard ces gens paierons cette méchanceté .Une femme a autant droit qu un homme d exercée ses passions,alors courage et battez vous

    • Carine

      Bonjour Christian. Je suis d’accord avec vous sur ce point, il y a une différence d’ambiance (et d’acceptation de la femme) entre les courses sur circuit et le rallye. Bonne journée. Carine

  7. Bruno ROY

    Courage Marine, ne te laisse pas démonter par ces cons, c’est sur que ça doit les emmerder qu’une femme puisse être devant eux, moi je suis copilote de rallyes tout terrain et il y a quelque années les sœurs Simonitte ont gagné le championnat de France de la discipline ce qui a fait changer sans doute les mentalités de certains (en plus d’être des femmes elles sont anglaises), maintenant elles ne font que quelques apparitions sur le championnat mais il y a un grand respect pour ces femmes qui ont sans doute plus de couilles que certains hommes. Viens donc rouler en tout terrain et laisses tomber ceux qui ne comprendront jamais rien à rien.
    Sportivement.
    Bruno ROY

    • Carine

      Bonjour Bruno, merci de votre message. Plus les femmes arriveront dans le sport auto, plus les mentalités changeront. Mais pour ça, il faut leur donner envie d’y aller et il faut qu’un code de bonne conduite soit respecté (ça vaut aussi pur les hommes entre eux). Bonne journée. Carine

  8. Boubou

    Wohhh… Je suis abasourdie par ce que je viens de lire! Comment peut-on laisser passer ce genre de harcèlement ? Moi-même pilote dans une autre discipline, je n’ai jamais été confrontée à ce genre de réactions! Les drifteurs sont fair-play, avenants, n’hésitent pas à venir te conseiller, et s’inclinent sans faire d’histoires si tu te retrouves devant au classement. Je ne comprends ce genre de réactions

    • Carine

      Bonjour Boubou, merci de votre message, il s’agit de quelques cas isolés, mal éduqués, mais qui se montent le bourrichon entre eux pour faire craquer une fille (et ils y arrivent). Marine sait comme moi que tous les hommes dans le monde de l’auto ne sont pas des débiles. Il n’y a qu’à voir les témoignages qu’elle reçoit, beaucoup proviennent d’hommes et certains sont dans l’automobile. Bonne journée. Carine

  9. Rémi

    Les filles venaient faire de la moto et particulièrement du supermot on est loin de l’esprit tres select des coureurs autos… le championnat manque de filles et il n’y a pas ce genre d’harcelement à la place il y a une bonne et belle ambiance.

    • Carine

      Bonjour Remi. Merci de votre message. Je vous avoue que pour le coup, je ne connais pas du tout l’univers de la moto (je ne tiens déjà pas sur un vélo), je ne connais que le nom de Valentino Rossi, mais bien évidemment, si des filles veulent participer, qu’elles y aillent, surtout si vous parlez de bonne ambiance ! Bonne journée. Carine

  10. Brethenoux

    Je pilote depuis 1990 en coupe de france de 2cv cross et depuis 2009 en 2cvrt, championnat d’endurance 2cv. J’ai la chance de piloter avev mes 3 filles qui sont d’excellentes pilotes et un peu les mascottes de nos championnat. Je n’aurais pas supporté qu’elles soient dénigrées de la sorte ! Courage Marine et si tu veux faire un tour à Spa francorchamps avec nos bolides ….

    • Carine

      Bonjour monsieur, merci de votre témoignage. Peut être que vos filles ont eu la chance de ne pas se faire embêter car vous étiez présent, déjà dans le circuit, et que les gens qui vous connaissent savent certainement qu’il ne faut pas essayer de toucher à un seul de leurs cheveux ? 😉 Bonne journée. Carine

  11. Pidoux Anne

    MERCI infiniment pour avoir consacré quelques lignes à Marine ma fille..
    J »espère que par là elle parviendra à reprendre confiance et ignorer les imbéciles.
    Je ne souhaite à personne l’année d’angoisse à la suite de son accident pour lequel elle n »etait pas responsable,qui fait bien rire certains!
    Se demander si elle pourra marcher à nouveau,si Elle retrouvera toutes ses capacités intellectuelles etc etc si elle continuera à vivre simplement.Merci encore à vous.
    Bien sûr cette publication va faire l’effet d’une bombe et des commentaires On ne peu plus méchants ne vont pas tarder.
    Moi je sais que ma fille a de belles valeurs je suis fière d »elle.Je l’aime très fort.
    MERCI pour tout.

  12. Alexandre

    Vas-y Marine ! Fais toi plaisir sur les circuits. Et montre leur que tu te fais plaisir à rouler, à doubler ces imbéciles parce que tu pilotes mieux ou quand ils se loupent bêtement en ligne droite ou dans un virage (ça vaudrait le coup de voir leur tronche à ses machos une fois dans les graviers pendant que tu passes devant eux).
    Jamais assez de femme sur les circuits !

    • Carine

      Bonjour Alexandre, merci de votre commentaire. Effectivement, il n’y a jamais assez de femmes sur les circuits. Pourtant, j’ai un homme à la maison qui travaille dans le communication (spécialisée dans le sport auto, justement) il n’est entouré que de femmes. Elles ne sont pas toutes au volant, certes, mais elles sont partout autour et parfois dans des fonctions hautes. C’est un début. Bonne journée. Carine

  13. Thierry

    Je suis triste de lire ça, j’ai fait du sport auto pendant presque 20 ans en rallye et course de côte et je ne peux pas dire que j’ai constaté de tels agissements.
    Franchement , je pense qu’elle aurait du porter plainte et balancer les noms, c’est quoi ces beaufs. On n’est plus dans le sexisme là, ça devient du lynchage psychologique qui peut se conclure par un drame.
    Marine ne doit pas se laisser abattre et surtout continuer à vivre sa passion et ne pas laisser ces merdeux l’emporter.. J’ai un nom pour ces gens, les eunuques, si vous ne connaissez pas le mot, allez voir dans le dico et vous comprendrez.. Effectivement la côte peut être une bonne solution y a pas mal de filles et l’ambiance est plus décontractée que sur les courses en peloton à mon avis

  14. baghera

    Quelques mots. .. j’ai connu marine quand mon fils s’est fait opéré. Il avait peur. Cette femme que je ne connaissait pas mais qui Partageait la même passion que mon fils lui a envoyé une vidéo d’elle avec des mots gentils et ce la veille de sa course….elle ne savait que trop bien ce qu’était une chambre d’hôpital. .. cette femme, marine, a ensuite eu la grande gentillesse d’inviter mon fils à venir la voir sur circuit. Ce fut pour lui un cadeau inestimable. …et oui, un enfant de 6 ans…une femme pilote, une chérie pour lui. Quand il l’a voit rouler ses yeux brillent et son sourire reste figé. Marine a pris le temps de rassurer mon fils, un enfant qu’elle ne connaissait pas. Nous avons fait connaissance et depuis une grande amie elle est devenue. Elle s’investit dans tout! Le sport, la famille et l’amitié. Un revers malheureusement qu’elle reçoit par des personnes qui ne la mérite pas. Ma très chere marine, beaucoup de monde se moque, te font endurer des horreurs. ..ici on t’aime, on te soutient, on te respect et on viendra tjs te supporter avec nos drapeaux pidoux sur circuit. Vis tes rêves, ils sont fait pour être réalisés. Illan t’embrasse fort et nous aussi. Et si le moral et le temps de disent, une chambre t’attend pour un week-end ici

    • Carine

      Bonjour et merci de ce fort témoignage. Vous avez côtoyé Marine et vous pouvez donc parler de la façon dont vous la percevez. Merci beaucoup car beaucoup pensent (et écrivent) aujourd’hui qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend être (une fille gentille) et qu’elle n’a cherché qu’à faire un buzz (soyons honnête, je suis un petit blog auto féminin, pas BFM TV 😉 si on veut vraiment buzzer on tape plus haut). Bonne journée. Carine

  15. Julien

    Quelle horreur de lire ces phrases… Tous ces hommes sont répugnant mais pas étonnant vu dans le monde que l’on vie. Et si s était leurs filles ou femmes qui prendrai le volant que feront il ???
    En tout cas marine te laisse pas abattre par des personnes sans cerveau, vie ta passion surtout après ce qui est arrivé niveau blessure corporel et moral.
    Continu a te faire connaître et je pense qu’il y aura pleins de monde derrière toi…Tu le mérites !!!!!!!!!!! Courage

    • Carine

      Bonjour Julien. J’ai exactement la même réflexion que vous « et si c’était leurs femmes, leurs filles » ? Il semble qu’eux ne s’encombrent pas à réfléchir à ce point. En 2017, on a encore beaucoup de boulot à faire sur ce qui est « une base » : l’égalité hommes/femmes et le respect. Bonne journée. Carine

  16. JP Villou

    Je tiens à témoigner mes encouragements à Marine. Il faut persévérer dans l’accomplissement de ta passion. Oui, il y a des cons malfaisants, jaloux, lâches, … dans ce milieu comme partout. Ça serait d’ailleurs un bon début que de les nommer afin de les remercier. Il faut aussi bien sur garder à l’esprit que ces « personnes » n’ont absolument aucune chance de devenir « le champion » qu’ils rêvent secrètement de devenir. Garde tes distances avec le bon copain « déconneur » qui te chambre de longue en s’empressant de finir ses « vannes » par un « non, je déconne » en parlant assez fort pour que tout le monde en profite. Le vrai champion, il n’est pas forcément sur le podium, certes, mais tu le reconnaîtras pourtant facilement. Le vrai champion, il te conseillera discrètement, sans esbroufe, sur ton matériel, sur une trajectoire, sur un détail qui peut te faire progresser. Le vrai champion te dépannera pour te permettre de ne pas rater un départ. Il te fera un clin d’œil pour te donner confiance en toi. Il trouvera les mots qui te permettront de te dépasser. Tout ça, c’est le comportement d’un vrai champion. Tu sais mieux que personne si tu en as déjà rencontré un. En tous cas, n’essaye pas de ressembler à toutes les raclures évoquées plus haut, tu te perdrais. Applique toi à ne pas perdre de vue que tu fais ça pour ton plaisir, et pas pour prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. Bize. Santé et robustesse. 😉

  17. Joe lucas

    C’est très simple, il faut déposer plainte et envoyer une copie à la fédé et à Michèle Mouton.
    Si rien ne bouge, viens à la moto et laisse tomber la voiture.
    Bon courage.

    • Carine

      Bonjour Joe. Pour déposer plainte, il faut agir dans la foulée. Mais j’espère surtout que le billet va remonter haut, je vois que les forums auto le font déjà pas mal circuler, et il serait bien qu’il arrive effectivement jusqu’à Michèle Mouton. Bonne journée. Carine

  18. Subama

    Cc

    Que se soit dans la passion. Le travail. La vie courante on derange souvent mais on est la on se bat et on leur prouve que l on peut reussir et encore mieux qu eux et la on est venge. J ai vecu ca pour le travail commerciale dans une equipe d homme … beh j ai gagne et eux mon accepter mais il a fallut 3 ans de combat pour qu ils m acceptent… 3 ans difficile car je leur faisait peur et que mes resultats etaient aussi voir meilleur qu eux.
    Ne lache rien ce mec la est un pauvre, surement moins considere que toi et ses resultats surement pas bon donc gros jaloux…ne lache rien continue ta passion..et surtout tu vau mieux que lui…le laisse plus te detruire c est juste qu un pauvre frustre.. a plus

    • Carine

      Bonjour Subama, merci pour votre commentaire. Nous sommes d’accord que ce genre de situation arrive dans tous les milieux mais il est rare qu’une femme décide d’ouvertement parler de son vécu, c’est pour cette raison que Marine a hésité, puis s’est décidée à ce qu’on le publie, quitte à se prendre de nouveaux messages haineux (ce qui est arrivé depuis hier). Malheureusement, ces gens ne viennent pas commenter sous mon article, ça serait tellement plus « amusant ». Bonne journée. Carine

  19. Sylvie

    Ne lâches pas Marine, tu leur ferais trop plaisir. En fait tu leur fais peur, dès fois qu’une femme serait meilleure qu’eux, la honte…!!!!!! La course automobile est un milieu encore assez macho, plus ou moins selon la discipline choisie. Ancienne commissaire de course, je sais de quoi je parle .
    Commence par porter plainte, il faut arrêter d’être trop gentille, il doivent comprendre qu’ils n’ont pas le droit de démolir quelqu’un gratuitement et sauvagement. Redresses la tête et fonces et tu si tu ne te sens pas de revenir dans cette discipline, vas en course de côte, ils sont moins agressifs. Courage à toi, ne les laisses pas gagner la partie , ils seraient trop contents ! Bises.

    • Carine

      Bonjour Sylvie, que de messages pour parler des courses de côte ! C’est clair que c’est amusant et bon enfant. Nous verrons si Marine décide de tenter l’expérience 😉 Bonne journée. Carine

  20. Damien REOUPENIAN

    Je ne peux qu’être consterné par ces propos de mecs en mal de confiance. Je suis heureux de voir des femmes au volant sur des circuits, en rallye, en course de côte, en drift, en slalom. Je suis le 1er à les encourager, étant moi mm ancien pilote amateur dans les années 80, je connais les difficultés pour faire une saison, et pour moi ce n’était que de l’autocross.
    Je voudrais apporter mon soutien par ces qqs mots, à toutes ces femmes pilotes.
     » Ne lâcher rien, continuer votre passion, vivez là à fond comme quand vous êtes au volant. Les résultats sont une chose, mais se sentir heureux et en harmonie avec soi mm est bien plus précieux « 

    • Carine

      Bonjour Damien, merci de vos encouragements. Quel que soit le pilote, homme ou femme, il se bat pour être là, il ne doit que se focaliser sur sa course. Essayer de dégommer un concurrent montre un état d’esprit lamentable. Bonne journée. Carine

  21. Heriaut Gilles

    De toute façon des connards il y en à toujours eu et malheureusement je ne pense pas que ça va changer tout de suite !!!! Si on observe un peut ces gens la ,on voit bien leurs niveaux d’intelligence!!!!! Ne lâche rien Marine ,même si il faut serrer les dents devant leurs réflexions de merde !!!! Bon courage !!!!!

    • Carine

      Bonjour Gilles, oui, des connards, il y en a eu, il y en a, et il y en aura toujours, mais à nous de dénoncer leurs comportements pour qu’ils cessent immédiatement. Bonne journée. Carine

    • Carine

      Bonjour Nicolas, bien d’accord avec vous, j’ai bien vu qu’au Rallye du Var ou à Epernay, les hommes regardent les femmes comme leur égal (ou en tous cas, j’ai eu l’impression qu’ils ne faisaient aucune différence avec eux 😉 ). Ils passent surtout du temps à se concentrer sur la route, la conduite, le débrief, plutôt que de se demander ce que fait une nana dans la même discipline. Bonne journée. Carine

  22. seb

    J’avoue être assez choqué par ce que je lis…Comment peut-on souhaiter la mort de quelqu’un, simplement parce que c’est une femme dans un milieu majoritairement masculin ? en quoi cela dérange qu’une femme soit sur la piste en même temps que les hommes ? faut vraiment être con et imbus de sa propre personne pour réagir de cette manière.

    J’imagine bien ce genre d’abruti, qui se coiffe au peigne dés qu’il sort de sa voiture avec sa combi toujours impec’, le « sourire bright » et qui raconte à tous le monde qu’il est pilote pour impressionner la galerie. Alors forcément si une « nana » fait la même chose que lui, ça perd de son cachet à ses yeux…
    Ces types ont de gros complexes qu’ils n’osent pas avouer !

    Marine, tu aurais clairement du balancer les noms histoire que les internautes leurs montrent à leur tour, ce que ça fait de se faire lyncher ! Porter plainte et tout ce qui va avec, faire remonter ça à la fédé…ils ne méritent que ça.

    Je pratique un sport majoritairement masculin (enduro et motocross) et crois moi, dés qu’il y a une fille, on est tous content ! Et on les bichonnes. Et quand elles nous passent devant (ce qui arrivent souvent car certaines envoient du pâté !), même si il y a le petit pincement à l’ego qui se fait, on admet la défaite et on en est que plus admiratif !
    En tous cas je n’ai jamais eu d’échos sur des réactions de ce genre, et je pense que si certains s’y amusent, ils seraient très vite remis en place par le reste de la communauté ! Pas de ça chez nous !

    Courage, et continue de rouler pour le plaisir, ne leurs donne pas raison !

    • Carine

      Bonjour Seb, merci de votre message. Donner les noms ne serviraient finalement à rien dans l’immédiat. Ils se dénoncent eux mêmes sur leurs profils FB en publiant mon article et en balançant des commentaires puants. Et oui, le summum de l’horreur est de souhaiter la mort de quelqu’un… Bonne journée. Carine

  23. Cyrille

    Faut pas faire autant de généralités, ça nuit à la crédibilité du discourt. En plus on sent que cet article a été écrit sous le coup de la colère, c’est vraiment dommage. En face c’est sûr on a au moins deux gros cons et une armée de couilles-molles parce qu’il y a forcément des témoins de ces scènes. Enfin comment l’organisateur peut-il laisser passer des menaces de mort ?! C’est vraiment dommage qu’ils aient obtenu d’elle qu’elle se retire.

    Sinon pour répondre aux nombreux conseils, un dépôt de plainte c’est peut-être pas si simple, surtout s’il faut monter un dossier de preuves et se pointer dans les tribunaux… J’imagine qu’elle préfère dépenser son temps dans la recherche de sponsors et d’opportunités. Parce que c’est justement une passionnée !

    Enfin, de mon point de vue elle a raison d’exploiter son image de femme pour créer de la visibilité et trouver des sponsors. Ensuite elle semble douée en comm. Mais je penses que c’est ça qui attise particulièrement la jalousie des frustrés d’en face.

    Bonne chance à elle !!

    • Carine

      C’est aussi pour cette raison que je démarre l’intro en indiquant qu’on ne généralise pas. Sachant que ça lui a pris du temps pour se décider à en parler, je pense justement que ce n’est pas sous le coup de la colère (de même pour la pilote qui témoigne dans le docu « Femmes pressées »). Et pour en avoir parlé avec elle, elle a pesé le pour, le contre, hésité, et pense justement que ce billet peut beaucoup plus nuire à sa carrière (et vie) que lui apporter du bénéfice. Pour ce qui est de porter plainte, tout est possible, il suffit juste d’avoir des témoins mais il faut agir vite, mais bien souvent, la peur est trop forte pour agir car on pense aux conséquences.

  24. JACQUES CHINA

    Les gens avec qui tu coures ne te méritent pas. Dans notre club, Salooncar, tu seras accueillie comme un pilote et tu trouveras de l’amitié, de l’entraide et du respect. Contacte moi pour plus de renseignements si tu le veux. Nous accueillons tous pilotes hommes ou femmes ayant la passion de la compétition sans pour cela crever les budgets.
    Amicalement
    Jacques CHINA

    • Carine

      Bonjour, merci pour Marine, elle lit tous les messages donc ne vous inquiétez pas, elle vous répondra. Pour l’instant, elle digère la publication et les retombées (il n’y a pas que du positif malheureusement, j’ai vu passer des messages immondes). Bonne journée. Carine

  25. Samuel

    Le problème c’est que ce sport est peuplé d’arriéré qui se croient encore au milieu du siècle dernier (dans le meilleurs des cas…)
    En ayant décidé d’arrêter sa passion je regrette qu’elle n’en ai pas profité pour porter plainte et communiquer grassement
    Parce que personnellement arriver au point de saturation où elle a dû être j’aurai explosé !

    Bon courage à vous toutes et ne baissées pas les bras

  26. Laurent

    Malheureusement le sport auto ne déroge pas à la règle des metiers (c’est triste de devoir dire « la règle ») où une femme n’est « pas » censée être présente du simple fait qu’elle est une femme.

    Malgré tout, le choses change (trop doucement) et je vois dans le cadre des activité de notre club auto (dont je suis le préseident) beaucoup de femmes propriétaires de véhicules sportifs.
    Elles profitent, elles échanges avec les hommes et sont bien intégrées.

    Il y a toujours quelques « concours de quequettes » mais finalement assez minoritaires (c’est aussi pour cela que nous arrivons à garder des femmes dans ce club.

    Peut être aussi que d’avoir un vice-président qui est une vice-présidente aide à changer les esprits de nos membres.

    Bon courage à Marine (il lui en faut) et merci à Carine d’avoir partagé cela.

  27. VETTORI Claudia

    Je viens du Karting… Ou pour ma première année il y a 10 ans je n’ai pas pu finir une course, car certains je pense ne digérais pas le fait que je sois la seule minette de 15 ans à rouler en 125 à boite !!!!! Je n’ai rien lâché mais j’avoue que la pression n’était plus la même,
    Toi la fille, on te regarde tout le temps, tu seras jugé dans tous les cas !!!!!!!!!!!!! Et puis pour couronner le tout si tu es Jolie c’est encore pire !!!! VA Comprendre !!!!! Il y aura toujours un CON pour faire des commentaires.
    Je me sens concerné par cet article car aujourd’hui le Karting est terminé pour moi et je me suis engagé au Championnat Mitjet 2 L pour 2017…. Apparemment on ne sera pas encore nombreuse… Mais je peux vous promettre de faire en sorte de faire  » fermer leurs gueules  » à tout ces jaloux qui penses que l’ont à pas notre place !!!!!!!!!!!!!! Et oui malgré ça j’arrive à être une femme qui boss la semaine, qui gère mes 2 goss le soir mais qui a préféré le Sport Auto à un sport plus féminin… !!!!!!!!!!! Cette passion elle se décide pas, c’est une évidence, ça coule dans nos veines et ça faut pas l’oublier, Homme ou Femme c’est pareil !!!!!!!!!!!!
    Allez, emmerdons le monde et rendez vous sur les circuits !!!!!!
    Ne JAMAIS baisser les bras !!!!!!!!!!!! Ils nous rendront plus fortes !!!!!

    Sportivement.

    • Marine pidoux

      Merci à toi pour TON message
      Protège toi dans CE monde D hommes bien compliqué !
      Et si besoin n hésité pas en privé .
      JE ne ferais pas parti de CE Championnat meme si il est super tu vas te régaler prend du plaisir et montre leur QUE tu peux etre devant .
      Tu verras il y a des personnes supers aussi !!
      Des team adorables et avec des cœurs de passionnés !
      JE penserai bien à vous durant cette saison , JE pars dans un Championnat plus familiale afin de me reconstruire
      Bien a toi
      Marine

  28. Phil Baetz

    Je t’en prie Marine! Continue à piloter. Le monde du sport auto est peuplé d’une part non négligeable de beauf alternant les propos misogynes, fascisants et je ne sais quelle autre verbatim antisocial. Ce qui fait que j’y suis de moins en moins accro avec le temps. Mais, c’est également ma passion. Alors, ne te laisse pas emmerder et n’hésite pas à porter plainte. ça leur rendra service si il reste encore autre chose que la bite la plus conne entre leur deux oreilles, mais surtout à toute ces filles qui roulent si bien en kart et dans les formule de promotion qu’elles arrivent à atteindre.

  29. Damien

    Je ne vais pas encourager seulement Marine mais je vais encourager TOUTES les femmes qui veulent rouler. Si vous en avez envie, si vous pouvez aller vous battre face aux hommes : allez y !

    Personnellement, je roule sur circuit en trackday pour le fun et je laisse régulièrement le volant à ma copine qui se régale tout autant que moi.
    Evidemment, certains kékés font la gueule quand elle les double mais tant pis pour eux, ils ont qu’à être moins nuls 😀

  30. Champeau

    Je travail dans le sport auto. Je trouve l’attitude de certains lamentable. Il y a de plus en plus de femmes dans les équipes et c’est tant mieux. Sur les championnats que je fréquente je ai pas eut connaissance de telles attitudes. Les femmes sont appréciées pour leur compétences et leur passion pour ce sport. Alors mesdames resté vous même et vivez votre passion.

    • Carine

      Bonjour Christian. Merci pour ce message. Oui, il y a de plus en plus de femmes, pour le moment, elles sont surtout acceptées quand elles ne pilotent pas… Je me demande si les hommes n’étaient pas moins bourrins dans les années 70-80, à une époque où il y avait pourtant moins de femmes qu’aujourd’hui ?Bonne journée. Carine

      • CHAMPEAU

        Bonjour Carine
        Je crois que tu n’as pas eut de chance, tu es tombée sur les plus idiots du motorsport. Heureusement il y a des championnats où tout ce passe bien, où ce type de harcelement et de sexisme n’ existe pas. Le sport auto est le seul sport qui soit mixte, ou fille et garçon le pratique ensemble, avec les mêmes règles du jeu. C’est une chance mais il y a toujours eut des imbéciles qui n’acceptent pas cette idée (pas plus maintenant qu’avant). Il y a même des championnats où le sport se conjugue avec convivialité et respect ( exemple le VdeV) renseignes toi tu trouveras toujours un championnat pour faire ta passion. Bonne journée

  31. Martin

    Tien bon ! Fais tous ce que tu peux pour te défendre (n’hésite pas à porter plainte) au bout d’un moment (certain un plus long moment que d’autre) il vont comprendre que tu ne te laisse pas faire et qu’il courent des risque à te harceler, et, pour la plupart (car il y a des gens qui comprennent moins vite) ils arrêteront !
    J’espère que bientôt CHAQUE femme sera vue égale par rapport aux hommes

  32. roubin jean-luc

    Affligent de tels comportements,la passion de la course n’est pas l’apanage des hommes et un gars comme Panis me déçois beaucoup,Margo Laffite,Michelle Mouton,son la preuve que les filles peuvent rouler vite et en plus c’est super sexy.

    D »abord à fond puis on accélére
    JLR

  33. Elde

    Malheureusement je pense que certaines pratiques destinées à mettre les femmes en avant desservent parfois leur cause.

    Je pense typiquement à l’exposition médiatique de Carmen Jorda par Renault, que l’on voit beaucoup en tenues légères, qui est « exposée » pour sa plastique lors des shows et n’est en pratique pas employée comme pilote.
    Ou alors pour se faire démonter dans une exhibition par le retraité Villeneuve…..
    Constat similaire pour Suzie Wolff qui n’est devenue « pilote » Williams que parce qu’elle est jolie et épouse de Toto mais à qui Sir Franck n’a jamais confié un Volant.

    Avec de telles vitrines l’image de potiches se trouve magnifiée….
    Et l’homme est fainéant, lorsqu’on lui donne un prétexte facile il s’en saisit et en use jusqu’à l’abus.

    Cela dit, tous les pratiquant d’une competition sportive partagent généralement des traits communs dont notamment une agressivité exacerbée et un ego fort. Dès lors qu’un adversaire peut prêter le flanc à une critique, il essuiera un feu régulier, d’autant plus que les effets de groupe le renforceront.
    Les gros sont moqués parce que leur surcharge est un handicap, les vieux, les débutants les porteurs de lunettes, les petits pour d’autres raisons et forcément, les femmes parce qu’elles sont des femmes.
    Je crains que ce ne soit finalement qu’un prétexte comme un autre, sauf que les gros auront le point commun avec les mince d’être des mâles et donc un regroupement contre un autre « ennemi  » est possible tandis qu’une femme aura plus de difficultés à s’associer temporairement pour se moquer d’un autre. Ce qui l’exclue plus aisément.
    Quand on est 3 c’est souvent 2 contre 1 mais pas toujours les mêmes, il faut savoir/pouvoir s’allier de temps à autre.

    Reste que dans le cas présentement décrit, je suis d’accord avec vous, Marine devrait ne pas hésiter à nommer ses détracteurs car cela semble aller bien plus loin que de l’agressivité entre compétiteurs.
    Il y a des choses à ne pas laisser passer et la main courante est un strict minimum, la denonciation publique une éventualité.

  34. fidelecastor

    Des idiots, il y en a partout, malheureusement.
    Ce n’est même plus du sexisme, (c’en est évidement, mais cela va au delà de ce fait) c’est … la connerie humaine, le niveau zéro de l’humanité.
    Une attitude destructrice qui n’a pour but que de passer ces nerfs et de trouver un « punching-ball » humain sur lequel se défouler.
    N’importe quel (ou quelle) passionné(e) devrait avoir la possibilité de rouler et y prendre plaisir, mais visiblement le concept est difficile à intégrer pour certains.
    Ce qui arrive à Marine est détestable, je me console en pensant que les cons qui ont généré ce genre de situation sont minoritaires, le problème restant que cette minorité pourrit la vie de beaucoup …
    Il y a de la place pour tout le monde en sport auto et voir une femme dans un baquet, c’est un vrais plaisir pour beaucoup, j’en suis et je ne pense pas être le seul …
    Les filles, c’est de vraies belle sensations piloter en course, n’hésitez pas … plus vous serez, mieux ce sera … en attendant, je ne peut que déplorer ce que subissent celles qui ont le courage de vivre ce sport …
    Et tout ça ne m’empêchera pas de me retourner pour admirer une belle paire de jambe … il ne faut pas tout mélanger dans la vie …
    Marine, … bonne chance dans ce sport dont nous partageons la passion …

  35. Lison-Poussin

    Ma mère est la seule femme à être quadruple championne de France de Rallycross. Elle a obtenu ses titres de 89 à 92 et le machisme était plus que présent à l’époque et il fallait avoir le moral pour continuer! Elle a prouvé par ses titres qu’elle avait sa place! Pour progresser il faut se donner la chance d’apprendre et on te soutient Marine! Malheureusement ces abrutis n’ont probablement rien d’autre à faire et tu les obsèdent! Courage! Nous on t’attend de pied ferme à Lohéac pour leur donner tord!

  36. Charlotte

    Merci pour votre article et pour ce témoignage. Je ne connais rien au sport automobile mais je suis une femme. Et dans tous les milieux, c’est toujours plus difficile pour les femmes et on a du mal à accepter non seulement leur réussite mais surtout qu’elles puissent être heureuses et s’épanouir dans ce qu’elles font ( surtout di ce n’est pas su service d’autres personnes: hommes, enfants, personnes âgées…). Soyons fières d’être nous-mêmes et continuons à nous battre contre tous ceux qui veulent nous empêcher de vivre! Merci à vous

  37. JLN

    Il me semble ici que c’est plus le procès des réseaux sociaux que des sports mécaniques…
    Pour avoir pratiqué (à bon niveau) la course de vitesse moto et la course karting, je n’ai pas souvenir d’y avoir vu les rares filles pratiquantes spécialement maltraitées.
    Au contraire, le plus souvent. Les filles (enfin celles qui ont les « codes ») sont le + souvent choyées par les organisateurs (promotion), par leur entourage, et même par la plupart des autres compétiteurs. Dans les sports mécaniques en général, on est plus dans la discrimination « positive » que dans l’affreux sexisme dénoncé ici.

    • Carine

      Depuis, j’ai reçu d’autres témoignages similaires. J’ai également une personne qui a assisté des propos et comportements déplacés vis à vis de Marine sur les circuits. Il n’y a donc pas que les réseaux sociaux qui sont un problème dans son cas. Beaucoup soulignent en revanche, que, selon les disciplines, les ambiances ne sont pas du tout les mêmes. Rallye, course de côté, moto, drift, beaucoup de femmes encouragent Marine à changer de milieu et à les rejoindre là où elles s’éclatent sans jamais être harcelées. Les hommes aussi l’encouragent dans ce sens en argumentant justement sur le fait qu’ils trouvent dommage de ne pas voir plus de filles avec eux. Bonne journée. Carine

  38. Pidoux Marine

    Je vous remercie tous pour vos messages s’encouragements ! Mais surtout MERCI a Carine qui m’a fait sortir du silence !
    Je ne pouvais plus me détruire comme cela ;il fallait que je parle afin que les mentalités changent !
    Je vous remercie d’être la pour moi et me redonner un petit sourire en espérant le retrouver comme quand je roule <3
    Cette passion doit rester BELLE
    Je vous embrasse

  39. Pidoux Anne

    Bonsoir ;
    Je ne sais pas si je dois rire ce soir…
    Allez SUR la page d »un certain David Ponnelle.Il a tellement aimé LE témoignage de Marine qu’il en a recopié mot à mot une grande partie pour SA recherche de sponsors…À mourir de rire…Il à laissé même LE texte au féminin…..LE Monde va mal…
    ..Dormez bien…

  40. jacques cloutier

    bonjour ! je viens de lire votre commentaire ,il est malheureux que les gens en course ou autres car cela s’applique dans beaucoup de domaine ne puisse accepté qu’une femme soit au même niveau qu’un homme donc on la dénigre …laissez ces imbéciles perdent leurs temps et aller de l’avant en pensant qu’ils vous envies dans la plus part des cas car ils ne pourraient probablement être capable de faire ce que vous réalisé donc « regarder a l’avant non en arrière le parcours n’en sera que plus beau pour vous  » lâcher surtout pas !!

  41. delemnoa

    Quand on lit sur le site d’un célèbre magazine automobile, en guise de critique, « planche bord torturée devant les yeux de madame », on se dit que ça commence comme ça : madame est passagère, comment imaginer qu’elle puisse aimer conduire… Et, au comble, qu’elle puisse conduire en course…
    Courage Marine !

    • Carine

      Bonjour ! Vous pourriez me dire dans quel magazine vous avez lu ça ? J’ai déjà vu des trucs similaires : la conduite sera difficile pour madame car il faut avoir de la force dans les bras étant donné qu’il n’y a pas de direction assistée (sur Twizy). Perso, j’ai testé Twizy, zéro soucis ! 😉

      • Delemnoa

        Bonjour ! Comparatif de l’Argus concernant les SUV et en particulier la Ford Kuga. Et je n’ai pas dit bonjour au premier commentaire, désolée, pas l’habitude de commenter et un poil énervée par ce que j’ai lu tout en haut ! Pas essayé le Twizy mais enchantée par ma Zoe.

  42. Manu

    Bonjour je cherche a joindre cette personne qui a été victime de manipulation
    je suis actuellement entrain de monter un projet autour du rallye pour denoncer toutes ces formes de manipulations dans le sport auto ou pas d ailleurs….
    Notre sport doit aussi faire evoluer les mentalités vehiculer des messages serai t il possible de lui transmettre mon mail merci


Laisser un commentaire